LA FIGUE

 

Connue depuis l’Antiquité, la figue est le fruit le plus important de l’alimentation des anciennes civilisations du bassin méditerranéen au même titre que la datte, l’olive et le raisin. Noires, vertes ou violettes, les figues offrent une étonnante variété de vitamines et minéraux et pourraient contribuer à prévenir de nombreuses maladies.

 

Sans danger pour la ligne

Son apport énergétique se révèle finalement raisonnable, puisqu’une figue (pesant environ 45 g en moyenne) représente moins de 25 kcalories… Indulgente pour la ligne, elle peut constituer un dessert gourmand et raffiné, parfaitement adapté à une alimentation – minceur. De quoi inciter, en saison, à placer des figues aussi souvent que possible dans la corbeille à fruits !

 

Des fibres abondantes

Ses fibres se montrent très efficaces pour stimuler les intestins. Pour une meilleure digestibilité, il est conseillée de la choisir bien mûre : elle est alors moelleuse et tendre.

 

Notons également que:

Depuis la plus haute antiquité, on connaissait les vertus laxatives de la figue : elle était conseillée pour « libérer le ventre ». On en faisait aussi des cataplasmes, notamment pour soigner les ulcères des membres. Enfin, on utilisait son suc (ou « latex ») pour la préparation des caillés destinés à confectionner le fromage, ainsi que pour attendrir les viandes.