Des oranges à Noël ? Pourquoi pas…

Noël = Cadeaux ? = Oranges ?

Offrir des cadeaux à Noël est en fait  une coutume plutôt récente.

C’est vers la fin du XIXème siècle que les familles aristocrates décident de privilégier le jour de Noël pour remettre des cadeaux aux enfants. Il s’agissait à l’époque de se remémorer les présents offerts par les Rois Mages à Jésus après la naissance de ce dernier.

Cette coutume se répand et gagne doucement les milieux populaires où l’on offrait des cadeaux modestes aux plus jeunes. Biscuits, pains d’épices, bonbons…étaient les présents habituels. Mais parfois…les enfants pouvaient recevoir une orange en cadeau !

Oui, ce fruit exotique à la couleur chatoyante, sucré et juteux était alors un merveilleux cadeau. On l’achetait à l’unité, auprès de marchands ambulants venus d’Espagne et  à l’époque, il était considéré comme un mets luxueux.

L’orange restera un cadeau luxueux jusque dans les années 1950 où ce fruit d’importation se démocratise.

À l'origine...

L’oranger est à l’origine un arbre fruitier provenant de Chine. L’histoire raconte que c’est grâce aux croisades qu’il est arrivé en Sicile aux 11e et 12e siècles, où il devient vite très prisé par l’élite italienne. Mais il s’agit d’un fruit de luxe dans la mesure où il est difficile de le conserver.

Quant aux moyens de transports de l’époque, ils n’étaient pas assez rapides pour assurer la qualité des oranges à l’arrivée. Ce qui fait que les orangers étaient cultivés et consommés uniquement dans les zones ensoleillées et chaudes. En l’occurrence l’Italie et l’Espagne pour l’Europe.

Il a alors été envisagé d’acclimater l’oranger en France. Plus précisément, c’est Dom Pacello de Mercogliano, jardinier du roi Charles VIII, qui décide en 1496 d’acclimater des orangers dans l’Hexagone.

Pour y parvenir, le jardinier cultive les arbres dans des caisses. Il place ensuite ces dernières dans des bâtiments afin de les protéger du froid pendant l’hiver, des « orangeries ». Très vite, les orangeries se développent un peu partout et deviennent même un symbole de pouvoir et de faste.

A l’époque, les châteaux les plus prestigieux possédaient leur propre orangerie. Parmi les plus célèbres, on peut citer l’orangerie du château de Versailles, de Chenonceau, de Blois, ou de Cheverny.

Pour finir, une idée : Le jus d'orange aux épices

Vous connaissez le vin chaud et le canard à l’orange ? On vous propose de réunir les deux.
Enfin presque !

Pour que les petits et les grands puissent partager une boisson au goût chaleureux et réconfortant, nous vous recommandons de confectionner du jus d’orange chaud.

Délicieusement assaisonné d‘épices comme le clou de girofle et l’anis, ce breuvage apaisant sera parfait pour faire le plein de vitamines et de bien-être au coin du feu !

En attendant Monsieur Le Père Noël…

error: Ce contenu est protégé par un copyright

Besoin d'aide ?

Bonjour,
Après validation du formulaire, un conseiller prendra contact avec vous afin de vous proposer l’offre de fruits bio, fruits secs, boissons, snacks ou café la mieux adaptée à votre équipe.
À très vite,

Besoin d'aide ?

Bonjour,
Après validation du formulaire, un conseiller prendra contact avec vous afin de vous proposer l’offre la mieux adaptée à votre équipe.
À très vite,

Vous souhaitez suspendre temporairement vos livraisons ?

Vous pouvez sélectionner la période de suspension souhaitée via le formulaire ci-dessous.
Après validation, vous recevrez un mail qui vous confirmera la suspension durant la période souhaitée.

cookies

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir une meilleure expérience de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’infos.