Les fruits bio de vos corbeilles

L’ABRICOT

L'abricot
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

De son nom botanique Pruna armeniaca, l’abricot appartient à la famille des Rosaceae. Originaire de Chine, où l’abricotier poussait à l’état sauvage, il y a près de 5 000 ans, il a été introduit dans le monde occidental par Alexandre le Grand, après avoir emprunté la célèbre Route de la Soie. Les Arabes l’ont ensuite propagé dans le bassin méditerranéen, principalement dans le sud de l’Espagne, où il s’y implanta durablement. Importé d’Italie au milieu du XVe siècle, il n’eut d’abord pas grand succès en France.

L’abricotier aurait été introduit en France par deux voies8 :

  • d’une part en provenance d’Italie par la vallée de la Loire. Le roi René d’Anjou (1409-1480) qui hérita du royaume de Naples en 1435 ramena d’Italie ce fruitier dans sa région natale, où il prit le nom d’« abricotier » vers 1560.
  • d’autre part en provenance d’Espagne par le Roussillon. On ne sait pas quand l’introduction s’est faite mais probablement entre le moment où Narbonne fut occupée par les Sarrasins (en 715) et celui où le Roussillon fut rattaché à la couronne de France (en 1659).

Parfumé, rafraichissant, l’abricot est l’un des fruits les plus riches en provitamine A, 1,5 à 3 mg aux 100 g, ce qui correspond à pratiquement 50% du besoin quotidien ! Modérément énergétique, il n’apporte pas plus de 47 kcals aux 100 g, soit moins de 30 kcals pour un abricot de taille moyenne. Sa teneur en potassium est particulièrement élevée et il fournit des quantités intéressantes de fer, de cuivre et de nombreux oligo-éléments

Il recharge nos batteries !

Avec l’abricot, on bénéficie d’un apport très important de potassium : 259 mg aux 100 g (le besoin minimal est estimé à 500 mg/100 g, et la consommation habituelle moyenne à 2 ou 3 mg). Egalement appréciable, la teneur en fer, cuivre et magnésium.

Tous ces minéraux sont à privilégier chez ceux qui ont une activité musculaire élevée, en particulier les sportifs. L’abricot constitue pour eux un fruit très bien adapté à leurs besoins. Il contribue à la recharge minérale avant la compétition il s’intègre utilement à la ration de récupération (qui doit être riche en potassium, pour permettre une bonne élimination des toxines de fatigue).

ASTUCE

La grossesse, la prise de pilule contraceptive, l’usage du tabac augmentent le besoin de vitamine A et de son précurseur. Dans tous ces cas, la consommation d’abricot s’avère particulièrement utile !

error: Ce contenu est protégé par un copyright
diam pulvinar consequat. sed ut Donec commodo odio Donec

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir une meilleure expérience de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.